Le disciple et le Maître

Thierry Bae

 

 

BAE1_300

Il enseigne le Tai Ji Quan depuis 30 ans et intervient actuellement comme pédagogue dans divers lieux en France et à l’étranger à travers l’association HUA. Il a été disciple de Mr Chu King Hung mais après 20 années de pratique avec ce maître, il a mis un terme à la relation, estimant que l’évolution actuelle de Mr Chu s’éloignait radicalement des principes originels du Taiji Quan. En novembre 2009, il découvre le «Snake style» avec Robert Boyd, un des rares disciples de Maître Ip Tai Tak Cette pratique qui s’approche au plus près de l’origine du style Yang et s’appuie sur les principes même énoncés par Yang Chen Fu (voir page Snake style) intéresse immédiatement Thierry Bae qui transforme radicalement son approche du Taiji .

Il prend contact avec Bob Boyd; après une première rencontre très fructueuse suivie de nombreux échanges, il continue sa recherche dans cette direction sous son amicale conduite. Il en devient son disciple en Mai 2011.

HUA

L’art de la transformation est un principe fondamental de la pratique du Tai Ji Quan. En chinois, on appelle ce principe HUA. Hua signifie «transformation», «changement», mais aussi «créer», «faire surgir du vide» ou encore «se dissoudre». Le sinogramme représente deux fois l’élément «homme»: homme debout (à gauche) et couché (à droite). L’homme couché est un homme mort, symbole de la transformation ultime. Associé à Ren, l’homme debout, c’est d’après Kyril Ryjik « L’idiot chinois » (éd Payot) «l’homme radicalement transformé (par l’enseignement taoïste)».

Robert Boyd

BOB BOYD

Robert BOYD, disciple d’Ip Tai Tak le 1er disciple de Yang Seu Cheung, vient en France chaque année fin Octobre, à l’invitation de Hua et de son premier disciple Thierry Bae, pour enseigner le style de Tai ji Quan de la famille Yang, appelé style du serpent (en relation avec un complet relâchement des membres).
Le style du serpent du Tai Ji Yang est la forme la plus martiale et la plus préservée du système de la famille Yang. Le style du serpent offre au praticien de Tai Ji le potentiel d’une grande performance martiale. Toutefois, l’application de la flexibilité et du relâchement dans l’exécution de la forme, l’animation de la colonne vertébrale et des muscles internes, en font aussi un puissant exercice pour la santé et la longévité.
Pour en savoir plus, voir le site de l’ISSA.

41pjeymzakl._sl500_aa300_
Le livre de Maître Boyd disponible en français : le Tai Chi Chuan du Style du Serpent.

Cliquez sur le livre pour plus d’informations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s